Moteurs de recherche japonais

Il existe un grand nombre de moteurs de recherche japonais, probablement plus de 1000 moteurs dans toutes catégories car le Japon est le second plus grand marché Internet du monde après les états-unis.

Néanmoins, initialement il y avait peu de moteurs de recherche d'origine américaine à part Yahoo qui appuie sa technique d'indexation sur des éditeurs humains plus que sur le robot, tandis que plusieurs moteurs de recherche japonais ont été testés pour le marché japonais car la structure de la langue japonaise est très différente de celle des langues occidentales (par exemples chaque caractère est code sur les 2 octets et il n'y a pas de séparateurs comme "espace" entre les 2 mots).

Mais, ces moteurs de recherche japonais ont été éliminés, une fois que les moteurs américains commencèrent à supporter l'algorithme spécifique à la langue japonaise. Toutefois, quelques moteurs américains ont été acheté par des compagnies japonaises après désarrois financiers.
=>
=>
Ci-dessous, il y a la liste des moteurs de recherche japonais les plus importants que vous devez de préférence soumettre pour avoir un nombre significatif de visiteurs. Ils sont approximativement classés par quantité de trafic qu'ils peuvent générer, c-à-d queYahoo est le moteur de recherche le plus puissant, l'importance diminue plus on descend (approximativement).

Nous pouvons aussi traduire votre site anglais ou français en japonais et le soumettre aux moteurs de recherche japonais. Si vous êtes intéressés par nos services, prière de vous référé à Traduction de sites web en japonais.

Nom Type Description
Yahoo Japon Répertoire et Mots-clés Très dur à être accepté mais une fois votre site listé, il génère un trafic confortable. Vous devez entrer le titre avec 20 caractères japonais + leur prononciation en "Hiragana" (il est utilisé pour classer les sites par ordre de l'alphabet japonais) et la description avec 50 caractères japonais. L'acceptation du site est annoncée par un e-mail comme la version anglaise. Le listing de la recherche par des mots clefs vient de Google, en attendant qu'il soit fait par Inktomi, ce dernier étant acquis récemment par Yahoo. Pour les sites commerciaux, il est maintenant devenu obligatoire de passer par un service express payant (52,500 yens TTC), le mode de payement accepte étant un virement bancaire ou les cartes de crédit provenant du Japon.
Google Japon Mots-clés La version anglaise de Google a une très bonne réputation à cause de ses pertinences. Depuis le 12 septembre 2000, ce service est aussi disponible en langue japonaise. Si vous avez déjà enregistré vos pages en français chez Google et vos pages en japonais sont référencées par elles, elles doivent être déjà "crawlées" par ce moteur. La même base de données est utilisée aussi par Yahoo Japon dans la recherche par mots clef comme homologue américain. Il faut aussi noter que Google ignore les méta tags et que le listing du répertoire de recherche vient de Dmoz (Open directory project).
Goo Mots-clés Filiale de NTT, Goo vient juste abandonner une longue collaboration avec Inktomi et passer an accord avec Google pour utiliser leur base de données. Donc vous n'avez plus besoin de soumettre vos pages web à Goo si votre site apparaît sur leur SERP (search engine results page). Il faut noter que le suffixe de ses adresses est "ne.jp" ( équivalent à de "net" au USA) et non "co.jp" comme les autres moteurs de recherche.
Infoseek Japon Mots-clés Un des premiers moteurs de recherche américains réellement adaptés à la langue japonaise. De plus l'apparition dans la liste est très rapide (3 ou 4 jours). La chaîne de caractères sur le méta tag des mots-clef doit être de moins de 1000 octets, c-à-d 500 caractères japonais, et celle de la description doit être de moins de 160 octets, c-à-d 80 caractères japonais. Vous ne pouvez pas soumettre seulement des pages en anglais. Le propriétaire d'un domaine américain tel que com, org ou net ne peut pas soumettre directement les pages web mais doit envoyer un e-mail en indiquant les urls à référencer. Rakuten, le plus grand supermarché virtuel japonais a acheté Infoseek Japon en 2000.
Lycos Japon Mots-clés Après avoir acheté Infoseek Japon, Rakuten a acheté Lycos Japon et ils ont mis en commun la base de données de ces 2 moteurs de recherche japonais. Donc vous n'avez plus besoin de soumettre vos pages web sur Lycos Japon, si votre site apparaît déjà sur Infoseek Japon.
MSN search Japon Répertoire et Mots-clés Le listing du répertoire vient de Looksmart Japan, tanids que celui des mots-clefs, de Inktomi. Goo ayany abondonné SERP d'Inktomi, MSN reste son utilisateur principal, en attendant son utilisation par Yahoo.
Overture Japon Mots-clés Overture est le plus grand moteur de recherche basé sur PPC (pay per click) du monde. Sa filiale japonaise vient juste d'ouvrir sa porte. Vous pouvez donc parier sur vos mots-clefs favoris si votre site est déjà traduit en japonais. Le dépôt minimum initial est de 10,000 yens tandis que le montant d'un pari minimum est de 35 yens. Comme son homologue US, Overture Japon est en partenariat avec plusieurs moteurs de recherche japonais pour afficher des résultats mieux placés sur leurs pages. Ce sont Goo, Infoseek, Lycos et MSN search Japon.
Excite Japon Mots-clés Après une banqueroute de la maison mère d'Excite, @Home en septembre 2001, la majorité des titres boursiers a été acquise par la compagnie japonaise, Itochu, et sa base de données est remplacée par celle de Google. Donc vous n'avez plus besoin de soumettre vos pages web, si vous avez déjà soumis vos pages pour Google. La recherche par répertoire vient de Looksmart qui vous demande 50,000 yens HT pour le service exprès.
Dmoz Japan (Open directory project) Répertoire Le rôle de Dmoz Japon devrez augmenter rapidement car presque tous les moteurs de recherche américains importants sont maintenant présents au Japon et ils utilisent le listing de Dmoz dans la recherche par répertoire tels que AOL, Google et Netscape open directory comme homologues américains. La description de votre site doit avoir moins de 120 caractères. Il n'y a pas de message de confirmation sur l'acceptation.
Fresh eye Mots-clés Fresheye est une filiale de Toshiba. Comme son nom l'indique, l'index de ce moteur de recherche contient seulement des sites nouvellement créés ou modifiés (plus de 10% de modifications sont nécessaires pour ce dernier). Concrètement, vous soumettez votre site et il sera indexé dans 2 ou 4 semaines. Puis, Fresheye le garde pendant 1 ou 2 mois avant de le délaiter. Il faut noter aussi que Fresheye ignore méta tags comme la plupart des autres moteurs de recherche japonais.
Biglobe Mots-clés Biglobe est une filiale de Nec et le résultat par mot-clef vient de Google. Vous n'avez donc pas besoin de soumettre vos pages web si votre site est déjà référencé par Google.



www.hikyaku.com/trans/jenginef.html
La dernière mise à jour: 16/juin/2009
Texte Copyright, Free Light Software
Traduction japonaise et site optimisation
FAQ sur la traduction japonaise
Version anglaise

Vérifier votre site du Japon
Service proxy japonais

Optimiser le nom de domaine
Vente des domaines

Outils de SEO japonais
Analyser statistique japonais
Analyser mot-clef japonais

Nos produits
Free Light Japanese I
Free Light Japanese II
Free Light Arabic


Specials
Dictionnaire japonais en ligne
Afghanistan et la guerre afghane
Sommet G8 de Kyushu Okinawa
J.O. de Nagano
Galerie des photos japonaises
E-mail japonais gratuit
Mangas japonais
Logiciels japonais
Forum japonais